Entrepreneur of The Week - La French Tech Shanghai

Cette l’Equipe Communication de La French Tech Shanghai a rencontré Ambroise PROFFIT, co-fondateur de Drinkuaidi.

 

Peux-tu te présenter brièvement ?

Ambroise Proffit, j’ai 28 ans et suis arrivé à Shanghai fin 2011, après un Bachelor en gestion hôtelière à Bordeaux. J’ai géré des restaurants et des bars les premières années, avant de lancer mon entreprise récemment, Drinkuaidi.

Ambroise Proffit co-fondateur de Drinkuaidi

Peux-tu rapidement présenter ton entreprise?

DrinKuaidi est un service de livraison d’alcool à la demande. Nous livrons vins, bières, cocktails et spiritueux dans l’heure. L’idée est de livrer chez vous toute l’expérience : votre Sauvignon blanc et votre bière arriveront frais, vous aurez du citron pour accommoder votre vodka, de la glace pilée pour votre mojito… De nouveaux services annexes viendront bientôt compléter l’expérience.

Drinkuaidi logo

 

Pourquoi Shanghai?

J’étais attiré par l’Asie, par le dynamisme de cette région, et j’ai obtenu une opportunité à Shanghai. Mon premier choix était en réalité l’Inde.

Je suis venu pour un stage de six mois dans un restaurant. L’énergie de la ville m’a poussé à rester, avec l’idée de démarrer un jour ma propre entreprise. J’ai vu une évolution incroyable en seulement six ans et e suis sûr que je dirais la même chose passé six autres années. Voyons comment nous pouvons faire partie de ces changements.

A ton avis, qu’est-ce que la France devrait apporter à la Chine ?

Le ciel bleu…

Mais de manière plus réaliste, il y a une demande croissante pour tout ce qui a trait au mode de vie, y compris en Food and Beverage, secteur dans lequel la France peut naturellement apporter beaucoup.

 

Et a l’inverse, qu’est-ce que la Chine devrait apporter à la France ?

Des solutions mobiles. Cela rend notre vie plus simple. Wechat en est le meilleur exemple.

 

Préférais-tu être un employé clé dans une grande entreprise ou être le fondateur d’une petite entreprise? 

J’aime avoir une vision globale d’une entreprise et ne pas me concentrer sur un seul département.

C’est pourquoi j’ai surtout travaillé dans de petites entreprises avant de créer la mienne. Gérer votre entreprise vous donne la possibilité de développer votre propre concept. Cela demande beaucoup de travail et comporte des risques,  mais la motivation reste le potentiel de réussite.

 

Préférerais-tu échouer dans toutes tes tentatives de startups mais avoir une vie sociale riche ou faire un démarrage réussi mais passer 5 ans de ta vie cloîtré comme un ermite?

Je suis plus du second type. Je pense toujours que je peux en faire plus au travail et il m’est parfois difficile de faire une pause. Pour un événement FrenchTech peut-être!

 

Quelle startup chinoise trouves-tu inspirante?

Il y a beaucoup de startups innovantes qui font évoluer le marché. Dans le secteur de la livraison, le succès d’Ele.me est impressionnant.

Drinkuaidi, co-fonde par Ambroise Profitt

Un conseil en 3 mots à donner à ceux qui voudraient tenter leur chance dans l’entrepreneuriat à Shanghai?

Apprenez des autres.

 

Retrouvez Ambroise Proffit sur Linkedin