Entrepreneur of The Week - La French Tech Shanghai

L’Equipe Communication de La French Tech Shanghai a rencontré Marc Rivoira, COO Asia at Linkfluence.

Marc Rivoira, COO Asia at Linkfluence
Marc Rivoira, COO Asia at Linkfluence
http://www.linkfluence.asia/
www.linkfluence.asia

Peux-tu te présenter en une phrase?

Plutôt d’un naturel optimiste, je considère que la vie est faite pour expérimenter un maximum d’opportunités.

Peux tu présenter ta société en une phrase ?

Nous écoutons les conversations publiques sur les réseaux sociaux pour aider nos clients A identifier des opportunités (de business ou autres).

Pourquoi Shanghai?

C’est le coeur économique de la Chine.

Selon toi que faudrait-il apporter de France en Chine ?

Un peu de qualité de vie.

Selon toi que faudrait-il apporter de Chine en France ?

La capacité actuelle à investir, et le sens du commerce (de tout temps).

Si tu devais choisir entre passer une journée en privé avec Jack Ma ou recevoir 1 million de renminbi? Pourquoi?

1M de RMB me donnerait un bol d’air. D’un autre côté, passer du temps avec Jack Ma, ça peut rapporter plus. Par contre je ne suis pas sur de l’inspirer.

Bref, soyons fou – qui ne tente rien n’a rien – et n’ayons pas peur d’être parfois mercantile 🙂

Quelle startup chinoise trouves-tu inspirante? Pourquoi?

Mobike: je ne sais pas s’ils gagnent de l’argent et si/comment ils survivront, mais ils ont radicalement changé le paysage urbain de Shanghai (et plein d’autres villes) – en bien ou pas (gaspillage et pollution visuelle) – mais au moins je trouve l’approche sur le transport de la personne très intéressant, ainsi que leur évolution A l’etranger, A suivre…

Si tu étais une province chinoise laquelle serais-tu? Pourquoi?

Le Zhejiang – pour sa qualité de vie, son dynamisme économique et culturel, et le fait qu’il y a la mer et la montagne.

Un conseil en 3 mots à donner à ceux qui voudraient tenter leur chance dans l’entreprenariat à Shanghai?

  • être tenace
  • savoir pivoter si besoin est
  • ne pas s’attendre à faire fortune… mais essayer de toujours avoir bon coeur (pas toujours facile).

Retrouvez Marc Rivoira sur Linkedin